Le conseil de laboratoire est composé de 16 membres, avec par ordre alphabétique :

Mohamed Bechikhi, Xavier Bernier, Eléa Boennec (suppléante), Sylvaine Boulanger-Fassier, Zenaïde Dervieux, Stéphane Desruelles, Xavier Desjardins, Hadrien Dubucs, Eric Fouache, Catherine Fournet-Guérin, David Goeury, Adrian Gomez de Pablo, Delphine Gramond, Patrizia Ingallina, Lucas Marolleau, Malick Mboup (suppléant), Olivier Milhaud, Gerardo Perfors-Barrada (suppléant), Lucie Yeresyan.

Les membres sont réparti/es de la façon suivante :

  • membres de droit = directeur-rice et directeur-rice adjoint-e : 2
  • Nommé/es par la direction : 5

Sont élu/es par les membres du laboratoire 9 membres sur 16

  • collège des enseignant/es-chercheur/es 

rang A : 3

rang B : 3

  • collège des doctorant/es et post-doc : 3 (et leurs suppléantes et suppléants)
     

Ce conseil se réunit de manière statutaire au moins 3 fois par an, afin d’assurer la programmation scientifique et budgétaire de l’équipe, d’examiner les demandes éventuelles de rattachement et d’aborder toutes les questions relatives à la vie de Médiations.

Dernière réunion du CL : jeudi 5 novembre 2020  /  Prochaine réunion du CL : vendredi 12 février 2021

Le conseil de laboratoire élit la directrice ou le directeur de Médiations et son adjointe ou son adjoint. Pour le lancement de l’unité de Recherche, cette élection s’est faite à l’occasion de l’Assemblée Générale Constituante de la structure.

Les structures générales de la gouvernance de l’unité
Les structures générales de la gouvernance de l’unité

ÉLECTIONS ET MANDATS DES MEMBRES DU CONSEIL DE LABORATOIRE

La durée du mandat des membres du conseil de laboratoire est de cinq ans sauf modification de la structure de l’unité (renouvellement, restructuration…), auquel cas ce mandat prend fin avant son terme.

Les élections des membres du conseil de laboratoire sont organisées dans un délai maximum de trois mois à compter de la date de la décision des conseils centraux de Sorbonne Université créant et/ou renouvelant et/ou approuvant la création et le renouvellement des structures de recherche.

Elles ont lieu au suffrage direct et au scrutin plurinominal. Tout électeur est éligible.

Sont électrices et électeurs les enseignantes-enseignants-chercheurs et les doctorantes et doctorants du laboratoire (hors chercheurs associés et chercheurs en accueil temporaire).

Les électrices et électeurs sont répartis en collèges.

Les membres élus du conseil se répartissent par collège selon la disposition suivante :

3 PR des universités,
3 enseignantes-docteurs ou enseignants-docteurs (MC, ATER, PRAG etc.),
3 doctorantes ou doctorants ou/et post-doc avec une suppléante ou un suppléant chacun/e,

Directeur-rice et directeur-rice adjoint-e relèvent de leur collège respectif.
Ils choisissent les animateurs-trices / coordinateurs-trices d’axes (deux pour chacune des trois de l’unité), mais ce choix doit être validé par un vote du conseil de laboratoire.

Tout membre du conseil de laboratoire quittant définitivement l’unité ou changeant de statut cesse de faire partie de ce conseil et doit, selon qu’il en aura été membre élu ou nommé, y être remplacé par voie d’élection ou de nomination pour la durée restante du mandat.

COMPÉTENCES DU CONSEIL DE LABORATOIRE

Le conseil de laboratoire travaille avec la direction de l’unité sur :

– l’état, le programme, la coordination des recherches,
– la politique de recrutement ;
– les moyens budgétaires à demander par l’unité et la répartition de ceux qui lui sont alloués ;
– la politique des contrats de recherche concernant l’unité ;
– la politique de valorisation des résultats de la recherche et la diffusion de l’information scientifique de l’unité ;

– la gestion des ressources humaines et notamment l’accompagnement proposé aux doctorantes et doctorants ;

– la politique de formation par la recherche ;
– les conséquences à tirer de l’avis formulé par la ou les tutelles dont relève l’unité ;
– les programmes et projets en cours et pour l’année à venir
– toutes mesures relatives à l’organisation et au fonctionnement de l’unité et susceptibles d’avoir une incidence sur la situation et les conditions de travail du personnel

La direction de l’unité peut en outre consulter le conseil de laboratoire sur toute autre question concernant l’unité.

Tous les anciens membres du laboratoire ENeC peuvent être membres de l’U.R. Médiations au moment de son lancement. L’adhésion à Médiations doit être une démarche volontaire et constructive.
Toute nouvelle demande de rattachement est examinée par le conseil de laboratoire.

FONCTIONNEMENT DU CONSEIL DE LABORATOIRE

Le conseil de laboratoire est présidé par la direction de l’unité. Il se réunit au moins trois fois par an. 
Il est convoqué par la direction, soit à l’initiative de celle-ci, soit à la demande du tiers de ses membres.

Le conseil peut entendre, sur invitation de la direction ou du tiers de ses membres, toute personne participant aux travaux de l’unité, ou appelée à titre d’expert sur un point de l’ordre du jour.

La direction arrête l’ordre du jour de chaque séance. Celui-ci est renseigné par la direction et peut être complété par une demande portée par plus d’un tiers des membres de ce conseil.

L’ ordre du jour est adressé à l’avance à chaque membre du conseil de laboratoire.

La direction établit, signe et assure la diffusion générale d’un relevé de conclusions de chacune des séances, approuvé ultérieurement par le conseil de laboratoire.

Les séances du conseil de laboratoire sont ouvertes à tout membre du laboratoire qui le souhaite (sauf cas de déports : discussion sur le financement de sa mission par exemple). Ils peuvent alimenter les débats mais ne participent pas aux votes.

Un règlement intérieur préparé et voté par le conseil de laboratoire arrête, autant que de besoin, les autres règles de fonctionnement.